Évaluation des risques professionnels

L’évaluation des risques professionnels est le point de départ de la démarche de prévention. L’identification, l’analyse et le classement des risques permettent de définir les actions de prévention à prévoir. Cette évaluation des risques doit être renouvelée tout le long de la vie de l’entreprise

L’évaluation des risques professionnels est de la responsabilité de l’employeur, et s’inscrit dans le cadre de son obligation générale d’assurer la sécurité et de protéger la santé des salariés.

L’évaluation des risques professionnels  peut constituer  un levier de progrès dans l’entreprise. Elle peut être utile puisqu’elle peut contribuer à améliorer le fonctionnement et à la pérennité de celle-ci

La santé et la sécurité des salariés c’est aussi celles de l’artisan, elles ne doivent donc pas être dissociées du fonctionnement de l’entreprise.

La prévention est synonyme d’amélioration de la performance de l’entreprise sur le plan humain et économique.

 

Le cadre juridique

Depuis, novembre 2002, tout chef d’entreprise, employant du personnel (ou accueillant un stagiaire), a l’obligation d’évaluer les risques professionnels pour la santé et la sécurité de ses salariés.

Cette évaluation des risques professionnels permet de construire le document unique qui doit reprendre tous les risques professionnels constatés dans l’activité et les mesures de prévention déjà mises en place ou à prévoir pour limiter les situations à risques pour le personnel.

A chaque changement d’organisation, d’arrivée de nouveaux outils ou de nouvelles techniques de travail…  le document de l’entreprise doit être mis à jour et à minima un fois par an.

Ces obligations doivent être respectées sous peine de sanctions financières.

La CNAMS est là pour vous aider à réaliser votre évaluation des risques professionnels et vous accompagner dans la rédaction de votre document unique sur tous les métiers de services.

 

La démarche

Une démarche d’évaluation des risques pérenne est synonyme de réussite :

 

  • Etre volontaire dans la démarche d’évaluation des risques

La démarche positive part sur des objectifs à atteindre, des moyens alloués et une vraie communication entre tous les partenaires.

 

  • Quels outils d’évaluation choisir ?

Chaque entreprise est unique, le document d’évaluation est propre à chaque établissement, la CNAMS peut vous aiguiller dans la démarche. Différents acteurs fournissent des informations utiles, en premier lieu l’INRS.

Les services de médecine du travail et les techniciens de  la CARSAT sont un appui majeur et complémentaire de la démarche de prévention.

La réalisation en interne de l’évaluation des risques est à privilégier car elle démontre  que la démarche est propre à l’entreprise et que le chef d’entreprise saura réagir rapidement dans le cadre d’une démarche bien définie.

 

  •  Associer les salariés

Tous les acteurs de l’entreprise, tant le chef d’entreprise que les salariés sont concernés par les risques professionnels auxquels ils sont exposés. L’identification des risques, le classement des risques et les propositions d’actions de prévention font l’objet d’échanges avec tous les protagonistes.

 

  • Plan d’action

L’évaluation des risques permet de choisir des actions de prévention appropriées et de les hiérarchiser.

 

  • Diagnostic gratuit

Un état des lieux des risques présents, les préconisations à suivre, l’information sur la méthodologie pour l’évaluation est disponible gratuitement pour nos adhérents.

A l’issue du diagnostic, un accompagnement dans la mise en place peut être fait.

Secteur garage : Jean-Marc PRODHOMME Chargé de Mission Prévention des risques professionnels  TPE Garage – 07 64 15 53 33

Autres métiers de services : CNAMS Bretagne – Contact : 02 99 53 53 35 ou par formulaire de contact

 

  • Action en collaboration avec la CARSAT Bretagne

 

Secteur des garages :

La Carsat Bretagne en collaboration avec la FNAA Bretagne a élaboré des fiches de poste liés aux équipements dans les garages. Chaque fiche propose un rappel des risques ainsi que des préconisations pratiques pour une protection efficace. Elles peuvent être téléchargées, imprimées et affichées dans les ateliers.

RP045-Fiches-VL-Equipements

Brochure prévention garagiste

           Outils OiRA d’évaluation des risques pour les TPE  

 

OIRA

 

 

Secteur des taxis :

La Chambre Syndicale des Taxis d’Ille et Villaine UNT en collaboration avec la Carsat Bretagne a permis de bâtir un support récapitulatif sur les risques liés au métier.

Brochure prévention pro taxi

 

 

Secteur des pressings :

Organisation de réunions d’information régionales d’information et d’échanges sur l’obligation liée à l’abandon programmé du perchloréthylène, ce solvant  cancérigène qui sera prochainement interdit.

Brochure prévention pressing

 

 

Secteur de la coiffure :

Les Troubles Musculo-squelettiques représentent la moitié des maladies professionnelles des coiffeurs.

Facteurs  déclenchant ; dos cambré, tête penchée, coude levé, bras tendu, poignet tordu.

Adoptez les bons gestes !

La  CARSAT propose une aide financière simplifiée à destination des coiffeurs pour des investissements liés à la prévention des risques professionnels.

La finalité de cette aide est d’accompagner les coiffeurs pour diminuer l’exposition des salariés aux troubles musculo-squelettiques.

Brochure prévention coiffeur

 

 

  • Accompagnement pour des aides financières

 

Nous pouvons accompagner les chefs d’entreprise dans leurs démarches d’aides financières auprès des organismes compétents. Votre organisation professionnelle ou la CNAMS vous indiquera quels sont les possibilités d’accompagnement et ses conditions.

 

Aide financière pour les coiffeurs PRECISEO

 

PRECISEO/AQUAbonus

 

Aide-preciseo

 

Aide Préciseo

 

Aide financière pour les pressings AQUABONUS

 

aquabonus

 

Le dispositif AQUABONUS est relancé depuis le 1er avril 2015.

Bénéficiez d’un taux de subvention jusqu’à 40% cumulable avec les aides des Agences de l’eau : en savoir plus

 

Aide financière pour les centres de contrôle technique

 

air-bonus

 

La CARSAT Bretagne propose une aide financière pour réduire l’exposition des salariés aux fumées de moteurs.

Sous certaines conditions, l’aide « Airbonus » est destinée aux centres de contrôle technique.

 

Aide financière pour les garages et carrosseries

 

Améliorer le niveau d’équipement des établissements appartenant à des réseaux ou non, pour la réparation mécanique et l’activité carrosserie dans les garages VL et PL, en promouvant des dispositifs favorables à la diminution de la sinistralité du secteur.

 

Mesures financées à hauteur de 40 % hors taxes, selon la liste des équipements définis comme« prioritaires » par le comité de suivi national TPE Garages : en savoir plus…

 

 

Prévenir vos risques professionels : les incitations financières

 

 


Scroll To Top